06.062016
0
Le télésecrétariat médical au secours des médecins

Le télésecrétariat médical au secours des médecins

En 2025, la France aura perdu un médecin généraliste sur quatre en vingt ans, selon les chiffres publiés par le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM) dans son atlas de la démographie médicale le 2 juin 2016.

Face à ce constat inquiétant, c’est toute la profession médicale qui va être repensée d’ici les prochaines années à commencer par le poste de secrétaire.

32% des médecins utilisent le télésecrétariat médical

Centrale dans les maisons médicales, sa présence est nécessaire pour assurer l’accueil de la patientèle. Mais, phénomène récent, les médecins font aussi de plus en plus appel au télésecrétariat médical pour faire face aux nouvelles exigences de leur fonction. En 2014, une étude réalisée par l’URPS médecins de Rhône-Alpes sur le secrétariat médical (l’URPS médecins de Rhône-Alpes sur le secrétariat médical) a révélé que 32% des médecins libéraux utilisent les services du télésecrétariat.

Pour une meilleure coordination de la profession

télésecrétariat médical

L’une des raisons principales de l’augmentation à l’époque de l’étude était alors la différence de coût entre l’emploi d’une salariée (15% des revenus bruts) et d’une indépendante (5%).

Depuis les choses ont évolué : la fonction médicale étant de plus en plus mobile, le rôle de la secrétaire médicale doit être plus flexible. Moins les médecins sont nombreux sur un territoire, plus ils ont besoin d’aide.

Plus disponible, la secrétaire indépendante permet de faire face aux urgences et de mieux organiser l’emploi du temps du médecin et la prise de rendez-vous. Le télésecrétariat permet à plusieurs secrétaires de se passer le relais et d’assurer un accueil téléphonique toute la journée, service indispensable dans les territoires isolés où les médecins se font justement rares. Ensemble, elles peuvent coordonner le travail de plusieurs médecins aux cabinets différents. Le télésecrétariat médical leur permet de travailler à distance, depuis chez elle, ce qui facilite le recrutement.

Vers une nouvelle dynamique

Le télésecrétariat dégage du temps médical au médecin sans que cela lui soit coûteux. Or le temps de travail et le coût de l’installation sont les arguments majeurs qui freinent l’installation des médecins dans les déserts médicaux. Le développement du télésecrétariat médical pourrait être ainsi l’un des leviers à actionner ces prochaines années pour offrir à la profession médicale une nouvelle dynamique, notamment dans les territoires isolés, et attirer de nouveaux médecins.

Conscient du souci permanent pour les médecins libéraux de dégager du temps pour l’exercice de leur profession, Secréteam met à disposition des secrétaires médicales compétentes en télésecrétariat, en fonction des besoins du professionnel de santé.